ATTENTAT DÉJOUÉ EN FRANCE

45 kilos de munitions dans le logement du suspect arrêté à Rotterdam

45 kilos de munitions dans le logement du suspect arrêté à Rotterdam

- AFP

Des munitions ont été découvertes dans l’appartement de Rotterdam dans lequel Anis B. logeait.

Anis B., Français suspecté de préparer un attentat terroriste en France, a été arrêté le 27 mars à Rotterdam alors qu’il était recherché par les autorités françaises depuis décembre. Dans son appartement de la Burgemeester Meineszstraat, 45 kilos de munitions ont été trouvés, dont des cartouches pouvant être utilisées dans des kalashnikov, indique ce lundi la chaîne néerlandaise NOS. La justice néerlandaise a confirmé l’information.

L’arrestation d’Anis B. avait suivi de quelques jours celle de Reda Kriket à Boulogne-Billancourt. Ce dernier, suspecté de préparer un attentat, circulait à bord d’une voiture inscrite au nom du premier. Dans un appartement occupé par Kriket à Argenteuil (banlieue parisienne), les policiers avaient découvert fusils d’assaut, armes de poing et explosifs.

Selon la justice française, Kriket et Anis B. étaient ensemble en Syrie fin 2014 et début 2015. Kriket a indiqué qu’Anis B. a également séjourné dans le logement d’Argenteuil. Une carte SIM détenue par le premier contenait également deux numéros de téléphone néerlandais, dont un a mené au second.

Anis B., né à Montreuil, semble avoir déjà été condamné à deux reprises en France: en 2006 pour un vol avec violence, et deux ans plus tard pour une attaque à main armée. La France a demandé que le suspect lui soit remis, mais celui-ci s’y oppose.

Nos dernières videos