CINEMA

«Les Visiteurs 3»: polémique autour de l’absence du nom du seul acteur noir

À quelques jours de la sortie du troisième volet de la saga «Les Visiteurs», une nouvelle polémique (re)fait surface.

+ A VOIR AUSSI | Voici la bande-annonce du film «Les Visiteurs 3»

Alors que «Les Visiteurs: La Révolution» sort ce mercredi, les polémiques liées au film ne cessent de s’enchaîner. Ainsi, après le refus de Gaumont, la société de production française, de projeter le long-métrage en avant-première vendredi soir lors du Festival du Film Fantastique de Bruxelles (BIFFF), c’est au tour de l’affiche du film de susciter le bad buzz.

En effet, comme ce fut déjà le cas en début d’année, l’affiche de ce troisième volet passe très mal auprès des internautes. Et pour cause, Pascal N’Zonzi, le seul acteur noir représenté sur ce visuel, n’est pas cité, à l’inverse de tous ses comparses.

Face à la polémique massivement relayée sur les réseaux sociaux - encore plus à l’approche de la sortie du film -, Gaumont, contacté par «Challenges», s’est défendu de tout racisme en évoquant principalement des raisons contractuelles. Contrairement à Sylvie Testud, Ary Abittan ou encore Franck Dubosc, l’acteur de «Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu?» n’a pas demandé, dans son contrat, à ce que son nom apparaisse en grand sur l’affiche. Et la société de production de continuer de se défendre en insistant sur le fait que le nom de Pascal N’Zonzi apparaît bien dans la longue liste située en bas du visuel.

Parlant d’une polémique «démente», Gaumont se défend une ultime fois avec un argument pour le moins limite: «Nous avons produit «Chocolat»!»

Nos dernières videos