Une famille sportive

ÉdA

Courir, pédaler et nager, ces trois activités sportives sont devenuesle centre d’intérêt commun pour Théo, Lisa, Ingrid et Quentin Voogd.Ce dernier qui n’avait plus couru depuis 18 ans s’est fixé commeobjectif de participer au marathon de Nice en automne prochain.

«Afin de me refaire une santé après des problèmes de santé, je me suis mis à recourir et à participer à quelques trails. Comme j’aime faire du VTT, j’ai participé à quelques duatlhons», explique le sportif. «Ma fille Lisa s’est inscrite au Sharks pour pratiquer le triathlon. Moi qui ne suis pas très club, j’y ai trouvé de la convivialité et un esprit d’entraide. C’est ce qui m’a décidé à reprendre la natation. Depuis, je progresse assez rapidement dans ce sport. Pour la première fois en juin prochain, je prendrai part à mon 1er triathlon longue distance, c’est-à-dire, 2 700 m de natation, 83 km de cyclisme et 21 km de course à pied. Il faut dire que j’ai un bon coach en la personne de Rudy Depret. Pour y parvenir, je consacre de 8 à 10 heures par semaine aux entraînements après mon travail, ce qui est parfois difficile à gérer», souligne-t-il l’œil malicieux. Pour planifier les sorties de cette famille sportive qui participera au triathlon de Gérardmer en septembre prochain, Ingrid, la maman, a installé un tableau organisateur dans la cuisine. «C’est un vrai plaisir lorsque nous pouvons nous entraîner ensemble ou participer à une épreuve d’un des challenges de la région. Depuis que j’ai repris une activité physique, je ne souffre plus du tout du dos. De plus, cela nous oblige à avoir une hygiène de vie plus stricte. Ce qui n’est pas non plus à négliger», souligne Quentin dont le secret espoir est de participer à son premier Ironman en 2017.


Nos dernières videos