article abonné offert

FOOTBALL

Bizot sur son incroyable bourde à Anderlecht: «Je pensais déjà à l’action suivante»

Anderlecht doit une fière chandelle à Marco Bizot. Sans la bourde incroyable du gardien néerlandais de Genk, les Mauves, beaucoup trop peu inspirés à l’approche des seize mètres limbourgeois, n’auraient sans doute pas trouvé l’ouverture hier.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 188 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?