article abonné offert

PERWEZ

Une Route du conte campagnarde et ouverte

Une Route du conte campagnarde et ouverte

À «soixante-dix» ans, Marcel Orban a encore innové. ÉdA

La Route du conte a une prédilection pour les petits villages de Perwez. Après avoir tenu ses sessions plusieurs années au Prieuré de Sainte-Marie, elle est retournée à Thorembais-les-Béguines, chez Neil Paxhinou, là où se ont développés les Baladins du Miroir avant leur grand déménagement vers Jodoigne.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 50 des 243 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos