article abonné offert

Du houblon, une école, d’autres brasseurs

Du houblon, une école, d’autres brasseurs

Dans ses cinq «Authentique», sa Stout ou les bières qu’il façonne pour d’autres comme la Sale Gamine, Frédérick Baert utilise toujours une recette spécifique. -

De nombreuses brasseries doivent actuellement faire face à la pénurie d’un des types de houblon américains parmi les plus prisés.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 85 des 477 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos