FAIMES

Faimes: des brebis et des agneaux périssent dans l’incendie de la grange

Un incendie a détruit une grange située à l’arrière d’une habitation, rue de Huy. Des animaux ont péri.

Peu après 11h, ce mercredi matin, un incendie s’est déclaré dans une grange située à l’arrière de la famille Riggi, rue de Huy, à Faimes.

Les propriétaires étaient absents et c’est une voisine qui a donné l’alerte. D’origine accidentelle, le sinistre s’est étendu à l’ensemble de la grange qui abritait une vingtaine de brebis (dont certaines devaient encore agneler), une dizaine d’agneaux et des chèvres. Tous ces animaux appartenant au neveu des propriétaires ont péri dans les flammes et la fumée.

Attisé par un vent violent qui soufflait dans l’axe du bâtiment, l’incendie a tout ravagé, couvant dans les réserves de paille et de foin entreposées. La toiture en tôle s’est en partie affaissée tandis que les parois se déformaient sous les effets de la chaleur.

Malgré une épaisse fumée âcre, l’intervention des pompiers de la zone de secours de Hesbaye sous les ordres du major Yves Berger a permis de circonscrire le feu. Une autopompe, une citerne, une voiture de commandement ainsi qu’un camion «grande échelle» (en réserve) ont été nécessaires aux 12 hommes d’intervention pour venir à bout de ce sinistre.

Ils ont finalement reçu l’aide mécanique d’un agriculteur de Borlez, Jacques de Marneffe, venu avec une petite pelleteuse pour évacuer la paille et l’étendre aux alentours.

Présente sur place, la bourgmestre de Faimes a tenu à préciser que les bâtiments étaient en ordre d’assurance. La police de la zone de Hesbaye, présente sur place pour mener une enquête sur l’origine de l’incendie, a également contribué à la régulation du trafic de la rue de Huy, qui n’a jamais été interrompu.

Un expert judiciaire a été dépêché sur place pour déterminer l’origine exacte du sinistre.