BRUXELLES

Attentats à Brussels Airport et à la station de métro de Maelbeek: au moins 31 morts

Deux explosions ont eu lieu à l’aéroport de Zaventem, vers 8h00, ce mardi matin, avant qu'une troisième explosion à hauteur de la station Maelbeek ne sème la panique dans le métro bruxellois. Les bilans provisoires officiels communiqués par les autorités belges font état d'au moins 31 morts. L'Etat islamique revendique ces attentats.

Le point sur l'info (20h22)

Bruxelles a été réveillée, ce mardi matin, par trois explosions (deux à l'aéroport de Zaventem et une dans la station de métro de Maelbeek) : il s'agit d'attentats terroristes revendiqués par l'Etat islamique (EI). Deux kamikazes sont morts, un troisième est activement recherché par la police belge.

+ A LIRE AUSSI | Charles Michel : «Ce que nous redoutions est arrivé»

+ VOIR NOTRE DIRECT

Un numéro d'appel - le 1771 - a été ouvert pour répondre aux questions des familles des victimes et des voyageurs présents à l'aéroport de Zaventem (Brussels Airport), où des explosions ont eu lieu en matinée.

+ A LIRE AUSSI | Trois jours de deuil ont été décretés par les autorités belges

+ A LIRE AUSSI | Revendication de Daech, la photo de suspects circule

+ A VOIR AUSSI | Allocution exceptionnelle du roi Philippe : "Face à la menace, nous continuerons à répondre ensemble avec fermeté, avec calme et dignité" (Vidéo)

AEROPORT DE ZAVENTEM


- Deux explosions ont eu lieu, vers 8h00, dans le hall d'entrée de l'aéroport de Zaventem
- Selon le bilan officiel du Parquet fédéral, les explosions ont fait au moins 11 morts
- Le Procureur du roi évoque un attentat suicide
- Une troisième bombe a été retrouvée dans l'aéroport et neutralisée par les démineurs
- Un périmètre de sécurité a été installé : Zaventem est inaccessible
- Le niveau d'alerte passe à 4 (maximum) sur l'ensemble du pays

STATION DE MAELBEEK

- Une explosion a été entendue, vers 09h00, à hauteur de la station de métro de Maelbeek
- L'explosion a fait au moins 20 morts, selon un bilan officiel communiqué par Yvan Mayeur, le bourgmestre de Bruxelles
- Le métro bruxellois a été fermé par les autorités jusque 16h00
- La gare centrale a également été évacuée pendant plusieurs heures


 

+ VOIR NOTRE DIRECT

ZAVENTEM

Une première explosion a retenti vers 8h00, ce mardi matin. La deuxième explosion a eu lieu peu de temps après. Ces deux explosions ont eu lieu dans le hall des départs de l'aéroport.

Alors que le Parquet fédéral, dans un premier bilan, estimait à 13 le nombre des victimes, Maggie De Block s'est montrée plus prudente en parlant plutôt de 11 morts.

La circulation ferroviaire à Brussels Airport a été interrompue sur ordre de police, indique la SNCB sur Twitter.

«L’aéroport fait l’objet d’un plan d’urgence qui va être actionné par les services compétents», confirme également Rudi Vervoort, le ministre-président de la Région bruxelloise.

+ A VOIR AUSSI | Explosions à l’aéroport : les premières images à l’intérieur du bâtiment (Photos)

Selon des témoignages répercutés par l'agence Belga, des tirs auraient d'abord été entendus dans la hall des départs de Brussels Airport, avant qu'une personne ne crie quelque chose en arabe et que deux explosions retentissent.

+ A LIRE AUSSI | «Mon frère m’a parlé de gens avec des kalachnikovs»

Vers 10h45, soit près de trois heures après les explosions, le Procureur du roi a annoncé qu'il s'agissait bel et bien d'un attentat suicide dans l'aéroport de Zaventem.

L'Etat islamique (EI) a revendiqué les attentats. Trois suspects ont été identifiés : deux hommes - les kamikazes - sont morts tandis qu'un troisième homme est activement recherché.

+ A LIRE AUSSI | Revendication de Daech : la photo des suspects circule et un troisième homme recherché

Ces deux explosions terroristes ont fait 11 morts et 81 blessés, a annoncé, vers 12h00, la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block.

Un bilan provisoire communiqué par le porte-parole des pompiers de Bruxelles parle, de son côté, de 14 morts.

A noter que le gourverneur du Brabant flamand a assuré qu'une troisième bombe n'avait pas explosé à l'intérieur du hall des départs. Cet engin explosif a été pris en charge par les démineurs.

MAELBEEK

Dans le centre de Bruxelles, une explosion a retenti vers 09h00 à hauteur de la station Maelbeek.

La STIB a fermé les portes d'accès au métro.

Près de trois heures après un premier bilan communiqué par la STIB (à 11h30) qui faisait état de 15 navetteurs morts dans l'explosion de la station de Maelbeek, Yvan Mayeur, le bourgmestre de Bruxelles, a précisé que le nombre de victimes était plus important : «Une vingtaine de morts à Maelbeek, 106 blessés dont 17 graves et 23 autres fortement atteints.»

+ A VOIR AUSSI | Explosion du métro : « Des gens hébétés, qui pleuraient » (Vidéo)

+  A LIRE AUSSI | Un journaliste de l’AFP dans le train qui suivait celui qui a explosé : «On a senti un souffle»

+ A LIRE AUSSI | « C’était un bruit sourd, souterrain »

La police s'est également activée dans les principales gares de la capitale. Tout le trafic ferroviaire en direction de Bruxelles était à l'arrêt pendant plusieurs heures, Thalys et Eurostar y compris.

NOTRE DIRECT