GEMBLOUX

Mélotte : un symbole disparaît du paysage pour mieux renaître

La démolition des anciens établissements Mélotte a démarré. Le chancre fera place à un nouveau quartier centré sur la mobilité douce.

Les premiers coups de butoir ont été donnés par le bourgmestre de Gembloux, ce mercredi 9 mars. D’ici quatre mois, les anciens halls industriels d’Eurofonderie, qui succédaient aux prestigieux établissements Mélotte et leur célèbre charrue double Brabant, auront disparu du paysage.

L’opération rentre dans le cadre d’une vaste opération immobilière, entamée par Actibel et Class-Immo, qui vise à implanter un nouveau quartier favorisant la mixité de fonctions (résidentiel, bureaux et commerces), ainsi que la mobilité douce. Il se trouve, en effet, à proximité directe de la gare, la 7e la plus importante de Wallonie en termes de fréquentation.

Après la démolition, un permis unique sera introduit pour la réalisation d’une première phase, qui devrait refermer l’îlot entre la chaussée de Wavre et la rue de Tirlemont. Seul le siège administratif des anciens établissements Mélotte sera conservé et intégré dans le projet. A terme, le site pourrait accueillir plus de 300 logements et de nombreuses autres fonctions. Il prévoit l’érection d’un symbole contemporain — on parle d’une tour — visant à effacer l’image désastreuse que laissait entrevoir ce chancre industriel pour les navetteurs et la remplacer par un symbole du futur.

En attendant, nous vous offrons, au travers d’un diaporama, une petite balade dans les entrailles de l’usine, telle que vous ne la verrez plus jamais.