Les radars préventifs «défectueux»

Alors que les automobilistes respectent la vitesse autorisée, le radar préventif indique des vitesses nettement plus élevées. ÉdA – 3057647368/Photo prétexte

Les radars préventifs présentent les premiers signes d’essoufflement. En cause? Les batteries ne se rechargent pas suffisamment.

Toujours avec cette volonté de rendre les routes plus sûres, la Commune de Lincent a investi dans l’achat de radars préventifs qui fonctionnent à l’énergie solaire.

Sauf que depuis peu, les automobilistes n’en croient pas leurs yeux lorsqu’ils passent devant ce type d’appareil.

Alors qu’ils respectent la vitesse autorisée, le radar préventif indique des vitesses nettement plus élevées. Ce que n’a pas manqué de relever le groupe d’opposition Mayeur lors du dernier conseil communal en interrogeant le bourgmestre à ce propos.

«Les radars préventifs placés lors de la première phase d’acquisition voici près d’un an et demi présentent les premiers signes d’essoufflement et de ratés en raison du fait que les batteries sont déchargées et ne se rechargent pas suffisamment en journée à cause du manque d’ensoleillement, a expliqué le bourgmestre Yves Kinnard (MR). Ces problèmes sont fréquents en période hivernale mais tout devrait rentrer dans l’ordre dans les prochains jours.»

«Les radars placés tout dernièrement sont encore en phase de réglage et nécessitent encore quelques manipulations en vue de leur fonctionnement optimal», a-t-il encore précisé.

Un agent communal a été écolé par la firme adjudicataire. «Il est désormais en mesure de gérer le fonctionnement de ces engins, par ailleurs bien utiles», a conclu le bourgmestre.