Braine-le-Château

Les Castelbrainois ont chassé l'hiver

Le carnaval de Braine-le-Château est certainement le premier de l'année à annoncer les prémices du printemps. Les températures étaient fraîches mais, sous le soleil, les chars concoctés par les Castelbrainois ont réchauffé les cœurs. Les seules averses à l'horizon étaient celles de confettis, de bonbons et d'oranges.

Ce n’est peut-être pas le premier de la saison. Ce n’est peut-être pas le plus grand. Ce n’est peut-être pas celui qui invite des groupes prestigieux. Mais le carnaval Bouts d’Ficelle de Braine-le-Château est le premier à avoir chassé la grisaille et laisser entrevoir les prémices du printemps. Si les températures étaient encore fraîches, le soleil était au rendez-vous et les seize chars ont mis l’ambiance tout au long du cortège.

Au programme, et dans le désordre, il y avait des marins, deux groupes de prisonniers, des Esquimaux, des bonshommes de neige, des Mexicains, une ambulance et ses docteurs fous, un saloon mobile et ses cow-boys, des hippies, des footballeurs, les Zwetekes de Villers-la-Ville.

Apparemment l’univers de Walt Disney avait inspiré les Castelbrainois puisqu’il y avait des chars sur le thème d’Alice au Pays des Merveilles, de Peter Pan et des Pirates du Pays imaginaires et de la Princesse et la Grenouille.

Toute cette joyeuse bande était menée par les trois géants de Braine-le-Château: Comte Brennus, Dame de Noucelles et Sweder. Les seules averses à l’horizon étaient celles de confettis et de bonbons.

Si au départ du cortège à Wauthier-Braine, le public était clairsemé et après une longue traversée de la rue de Mont Saint-Pont quasiment déserte, la grande foule attendait les différents groupes à l’entrée de Braine-le-Château.

Il faut avouer que les Gilles et les Paysannes du Pilori attendaient le passage du cortège pour se mettre en route pour le traditionnelle lancé d’oranges.

Mais si les membres des différents groupes avaient fait preuve d’imagination pour leurs déguisements, que dire du public. Princesses, cow-boys, superhéros, soldats, ninjas… Petits et grands avaient sorti les déguisements de leur garde-robes Le tout se traduisant par des batailles de confettis et de serpentins.

Les festivités carnavalesques de Braine-le-Château ne sont pour autant pas terminées. Puisque ce lundi, les gilles et les paysannes seront de sortie avec, à 14 heures, le carnaval des écoles et, à 20h30, le brûle-bosses sur la Grand-Place.