article abonné offert

JUSTICE

Traite d’êtres humains chez Quick

Traite d’êtres humains chez Quick

La magistrate a parlé d’hypocrisie dans le chef de l’entreprise de restauration rapide REPORTERS

La substitute de l’auditeur du travail a requis, vendredi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, une amende pénale de 360 000€ à l’encontre de la SA Quick.