HAM-SUR-HEURE-NALINNES

SEL’Heure de l’entraide locale

SEL’Heure de l’entraide locale

Virginie Gonze, à droite de l’échevine du PCS Mme Attout-Berny sur la photo, sera responsable du SEL. ÉdA – 30880460456

La Commune d’Ham-sur-Heure-Nalinnes vient d’annoncer la mise en place d’un système d’entraide local (SEL).

L’initiative, déjà bien implantée en Belgique, sera désormais d’actualité dans l’entité d’Ham-sur-Heure-Nalinnes. Le SEL’Heure, c’est son nom, est inscrit dans le Plan cohésion sociale (PCS) 2014-2019. Il répond à une demande déjà exprimée par les habitants lors d’une table ronde en juillet 2013.

Chemin faisant, l’administration communale a décidé de se lancer dans l’aventure et de permettre à cette initiative de voir le jour sur son territoire. «Lors d’un sondage effectué en juin dernier, 15 personnes s’étaient montrées intéressées par le projet, concède Virginie Gonze, chargée du projet par la Commune. Nous espérons atteindre la quarantaine de membres, ce qui est un chiffre raisonnable compte tenu du nombre d’habitants de la région ».

La Commune à la base du projet

Étant donné la complexité de la mise en place d’un SEL, notamment au niveau organisationnel, la Commune d’Ham-sur-Heure-Nalinnes a décidé de se porter garante financièrement, du moins pour son lancement. «Dans un premier temps, le SEL’Heure sera subsidié via le PCS. Cela signifie, entre autres, que l’inscription des membres sera gratuite durant cette période. Les membres de l’Assemblée générale pourront également se réunir au sein de nos locaux. Par ailleurs, je m’investirai personnellement dans le projet en tant que membre du comité de coordination. De plus, c’est moi qui mènerai les entretiens individuels que doivent passer les nouveaux membres en vue de leur adhésion », ajoute Virginie Gonze.

Un projet autonome à terme

Cependant, pas question pour la Commune de financer ce projet citoyen au-delà d’une certaine période. «Le but de notre intervention est de permettre au SEL’Heure de voir le jour et de partir sur de bonnes bases. À terme, nous souhaitons que cette initiative soit totalement autonome et gérée exclusivement par les citoyens », conclut Virginie Gonze.

Si ce projet vous intéresse, trois séances d’informations se tiendront aux anciennes écuries du château communal d’Ham-sur-Heure les 17/03, 21/04 et 19/06, à chaque fois à 18h. Vous pouvez également vous rendre sur le site du SEL’Heure (www.selheure.be) ou prendre contact avec Virginie Gonze au 071/22.93.75.