Dans un environnement exceptionnel, l’architecte Luc Moulin a prévu, au cœur d’un parc qui sera ouvert à la population, des jardins potagers partagés, histoire de favoriser aussi les contacts intergénérationnels (avec les écoles, etc.)

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 18 des 79 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?