Dès lors que madame était d’accord…

Dès lors que madame était d’accord…

Olivier Van Espen et Jean-Luc Manand retravailleront ensemble la saison prochaine à Habay. ÉdA

Wellin - Habay-la-N. : Samedi - 20 h

C’est donc Jean-Luc Manand qui succédera à Lionel Gondry à la tête de la phalange habaysienne la saison prochaine. Avec, comme à Longlier, Olivier Van Espen dans le rôle du T2. Deux ans après avoir tiré sa révérence chez les Longolards, l’ancien meneur de jeu d’Athus et de Neufchâteau va donc reprendre du service. «Le virus est toujours là, commente-t-il. Après six ans à Longlier, je me voyais mal reprendre ailleurs immédiatement. J’aurai bien profité de ces deux années sabbatiques pour me consacrer à d’autres occupations. Notamment aider mon fils Denis qui s’est lancé dans la construction de sa maison. Et mon épouse n’était pas fâchée de me voir plus souvent à ses côtés. D’ailleurs, quand Habay est venu me solliciter, je lui ai demandé si elle était d’accord que je reprenne. Et le foot m’a quand même un peu manqué. Du moins, le fait d’entraîner, de faire progresser les joueurs. Pas tout ce qui tourne autour du foot.»

Jean-Luc Manand suit encore avec assiduité la 1re provinciale puisqu’il assiste à la plupart des rencontres de Libramont où évolue son fils Allan. «Habay est toutefois, avec La Roche, la seule équipe que je n’ai pas vue jusqu’ici, avoue-t-il. Le courant est cependant vite passé. Et je tâcherai d’aller voir les Rouge et Noir à quelques reprises d’ici la fin de saison. Afin de cibler notamment les transferts à effectuer. Les ambitions? Cela dépendra du niveau où l’équipe sera, la P1 ou la D3 amateur. De toute manière, j’essaie toujours de finir le plus haut possible.»