FAIT DIVERS

Uccle: un commissaire de police se suicide avec son arme de service

Uccle: un commissaire de police se suicide avec son arme de service

(Photo d’illustration) EdA

Un commissaire de police s’est suicidé vendredi matin avec son arme de service dans la salle des coffres d’armement de la zone de police Est (Uccle, Auderghem, Watermael-Boitsfort), à Uccle.

L’homme souffrait depuis novembre 2014 de problèmes de santé pour lesquels il était suivi, ce qui a justifié une absence de plusieurs mois, a indiqué vendredi la zone de police Est.

Comme le prévoit la circulaire GPI 63, tout policier absent pour une période de plus d’un mois se voit retirer son arme de service. Celle-ci ne lui est rendue qu’après un avis positif de la médecine du travail et une session au stand de tir, a précisé la zone de police Est.

Un médecin du travail et un psychiatre avaient récemment marqué leur accord pour la restitution de l’arme de service du commissaire, et le chef de corps avait donné sa permission pour la session de reprise en main.

Le parquet de Bruxelles a été avisé des faits et le laboratoire de la police scientifique ainsi qu’un expert en balistique sont descendus sur place. Les membres du personnel qui le souhaitaient ont pu bénéficier d’un appui psychosocial par le stressteam de la police fédérale et les services compétents de la zone.