FOOTBALL

Élection à la présidence de la FIFA : le Koweït et l’Indonésie suspendues

Élection à la présidence de la FIFA : le Koweït et l’Indonésie suspendues

La FIFA se réunit pour élire son nouveau président. AFP

207 fédérations sur les 209 que compte la FIFA sont autorisées à voter pour élire le successeur de Joseph Blatter à la présidence de l’instance.

C’est ce qu’a annoncé Markus Kattner, secrétaire général intérimaire, ce vendredi à Zurich, en raison de la suspension du Koweït et de l’Indonésie.

L’absence de ces deux fédérations désavantage le Cheikh Salman, président de la Confédération asiatique et un des favoris, car elles font partie de son réservoir de voix potentiel. En cas de deuxième tour, il faudra 104 voix pour être élu. L’autre favori est Gianni Infantino, N.2 de l’UEFA. Le scrutin doit commencer cet après-midi.

+ LIRE AUSSI | Deux seuls véritables favoris pour l’après-Blatter