article abonné offert

Travail des migrants : primordial mais galère

Travail des migrants : primordial mais galère

Un total de 2.842 demandes d’asile ont été introduites en Belgique en janvier. eda E. H.

À l’avenir, les demandeurs d’asile n’auront plus besoin de permis de travail spécifique pour chercher un emploi. Mais rien n’est encore prévu sur le plan opérationnel. En attendant,c’est la croix et la bannière pour obtenir le permis C.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 59 des 478 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?