INSOLITE

Vous avez envie de voir la montgolfière de Yoda ?

35 000€, c’est le prix qu’a coûté la confection de cette montgolfière. Éda

L’aérostier stéphanois Benoît Lambert expose son ballon à l’effigie de Yoda ce dimanche à Tour et Taxis. Les fans de Star Wars sont prévenus!

+ LIRE AUSSI| Ses montgolfières de Yoda et Dark Vador ont fait le tour du globe

Fabriquée en Angleterre en octobre 2014, la montgolfière de Benoît Lambert, fan inconditionnel de Star wars, débarque pour la toute première fois sur le sol belge ce week-end. «J’avais toujours promis aux fans belges que j’exposerais Yoda ici, explique Benoît Lambert. Mais depuis sa construction en Angleterre, le ballon était aux États-Unis. Je le gonflerai dimanche à l’intérieur de Tour & Taxis (à 16h30), ce qui devrait être assez impressionnant.»

Les amateurs de la saga sont ainsi invités à venir gratuitement admirer cette pièce unique et à se faire photographier devant la nacelle s’ils le désirent.

Propriétaire, depuis dix ans, de la société Pearl Balloon, basée à Court-Saint-Étienne, Benoît Lambert est pilote depuis ses 18 ans. Son admiration pour la série Star Wars l’avait déjà poussé en 2008 à faire construire une montgolfière représentant Dark Vador. Un bijou d’une valeur de 100 000€ «Nous avons eu tellement de succès à travers les festivals du monde entier grâce à lui que je me suis dit que j’allais lui offrir un compagnon mais gentil cette fois», sourit-il.

Si Dark Vador a déjà volé dans les cieux brabançons, ce n’est pas le cas pour Yoda. «J’aurais aimé le faire voler dimanche à Bruxelles mais la météo s’annonce trop mauvaise malheureusement.»

Un troisième ballon en préparation

Haute de 19 mètres et large de 28 mètres, la montgolfière Yoda ne peut accueillir qu’un seul passager: l’aérostier. Comme pour Dark Vador, Benoît Lambert a dû recevoir l’aval de Lucasfilm pour pouvoir la faire construire. Un copyright est d’ailleurs gravé sur la toile.

La sortie du dernier Star Ward Le réveil de la force en décembre a de nouveau inspiré Benoît Lambert qui a déjà finalisé son prochain concept. «Tout est dessiné et prêt mais on attend maintenant d’amasser un peu d’argent car la construction représentera un certain coût.»

En attendant la naissance de son prochain compagnon, Yoda reprendra la direction des États-Unis lundi où elle ravira d’autres fans américains qui font parfois des centaines kilomètres pour venir l’admirer.