HUY

Paméla: «Nous avons exploité toutes les pistes»

Paméla: «Nous avons exploité toutes les pistes»

La Wanzoise, Paméla Bosmans avait été victime d’un accident dans la nuit du 21 décembre, entre 2h30 et 4 h. EdA

Si la police judiciaire estime y voir plus clair sur les circonstances de l’accident, elle n’a cependant pas encore pu identifier l’auteur.

Mi-janvier, le commissaire Degrange, responsable de la brigade judiciaire de la police de Huy se montrait prudent en faisant le point sur l’enquête « Paméla Bosmans »: «Oui, nous avançons. Mais de là à dire qu’on se rapproche de l’auteur et du véhicule, c’est trop tôt. Pour le moment, nous avons une piste sérieuse qui doit être confirmée.»

Plus d’un mois après, les faits semblent donner raison à la prudence du commissaire. «Nous avons exploité tous les éléments permettant de désigner une personne. Nous sommes certains qu’il s’agit d’un accident. Visiblement, la victime était en train de ramasser quelque chose par terre au moment de faits.» Le commissaire ne s’avance cependant pas l’hypothèse du délit de fuite: «ce n’est pas nécessairement le cas, peut-être que le conducteur ne s’est pas rendu compte de ce qui se passait.»

Les enquêteurs ont en tout cas mis hors de cause le camion ainsi que la Citroën C3 qui avait été recherchée: «Via les caméras, nous constatons que cette voiture passe à cet endroit à un moment très proche des faits et elle présente des dégâts. Nous avons trouvé cette voiture, elle a été expertisée mais elle a été mise hors de cause.» La police doit donc trouver une voiture qui n’est passée dans le champ de vision des caméras. «Nous sommes bloqués, reconnaît le commissaire Degrange mais l’enquête n’est ni close ni arrêtée.»