BASKET-BALL

Anthony Davis muselé, DeMarcus Cousins aligne, Utah se place

Anthony Davis muselé, DeMarcus Cousins aligne, Utah se place

Anthony Davis n’a pas eu la même réussite contre Washington que face à Detroit. Reporters

Anthony Davis n’a pu rééditer son exploit réussi quarante-huit heures plus tôt à Detroit.

L’intérieur de La Nouvelle-Orléans qui avait planté 59 points (plus 20 rebonds) aux Pistons a dû se contenter de 9 points ce mardi à Washington, compensé quand même par 20 prises de balle. L’équipe de la capitale fédérale s’est imposée 109-89 grâce à cette prise en charge de la vedette adverse, au triple-double de son meneur John Wall (16 pts, 12 rbs, 11 ass) et au double-double de son pivot polonais Marcin Gortat (21 pts, 11 rbs). Les Wizards (26-29), 10es à l’Est, peuvent encore rêver aux play-offs.

Un autre intérieur DeMarcus Cousins a été l’élément-clé de la victoire de Sacramento à Denver 110-114. Il a réussi 39 points dont deux lancers francs décisifs à 48.3 secondes du terme sans compter une interception dans les ultimes instants. C’est son 2e match consécutif à au moins 37 points.

Utah a gagné un duel très important face à Houston, rival direct dans la course aux play-offs. Le Jazz a gagné 117-114 après prolongation rendant la performance de James Harden (42 points) inutile. L’ailier de Utah Gordon Hayward a marqué 28 points et l’intérieur Derrick Favors 19 (plus 12 rbs) dont un panier déterminant à 11.8 secondes de la fin de la prolongation.

Grâce à ce 7e succès consécutif à domicile, Utah présente un bilan en équilibre (28-28) et s’empare de la 8e place à l’Ouest aux dépens de Houston 28-29), désormais 9e.

Portland a eu chaud. Laissant filer un avantage de 19 points dans le 3e quart, la franchise de l’Oregon a vu débouler Brooklyn, emmené par les 36 points de Brook Lopez. Les Nets égalisèrent à 101-101. Les Blazers purent quand même compter sur leur duo d’arrières Damian Lillard et CJ McCollum. Ils ont chacun marqué 34 points et Portland a aligné un 6e succès de rang émergeant 112-104. De quoi conforter sa 7e position dans la Conférence occidentale avec un bilan de 30 victoires et 27 défaites.