Aucune offre de reprise

Anne-Lise Bouffioux confirme que les chances de voir la surface commerciale reprise sont minces. ÉdA – 30874063145

«Les employés ont reçu leur préavis ce lundi suite à la décision des gérants de ne pas poursuivre le bail. C’est un souci de rentabilité qui les pousse à mettre la clé sous la porte» explique Anne-Lise Bouffioux, chargé de communication au sein du groupe Mestdagh.