Une quinzaine de non-voyants sur le circuit de Spa-Francorchamps

Quinze personnes en situation de handicap visuel piloteront le 2 mars prochain pour la sixième année consécutive des voitures d'auto-école atteignant des vitesses de pointe de 120 à 150 km/h sur le circuit de Spa-Francorchamps, annonce mercredi Bernard Arnaud, président de l'association "Les non-voyants et leurs drôles de machines" (NVDM). Cette année, des élèves d'une école de Theux participeront à l'expérience.

A l'invitation de la direction du circuit de Spa-Francorchamps, NVDM proposera à huit déficients visuels belges et sept français, tous membres de l'association, de conduire sur l'anneau ardennais. Outre les voitures d'auto-école, ils auront aussi l'opportunité de s'asseoir dans une Renault Megane RS de 265 CV muni de doubles commandes, pour découvrir des sensations proches de la compétition.

Pour la première fois en six ans, des élèves d'une école communale, à savoir ceux de 5e primaire de La Reid (Theux), participeront à l'événement. "L'objectif pédagogique est de sensibiliser ces jeunes enfants à l'univers automobile pour les déficients visuels", explique M. Arnaud.

Les pilotes Vanina Ickx, Marc Duez, Grégoire de Mévius, Pierre-Alain Thibaut et Philippe Ménage seront également présents et testeront la conduite les yeux bandés.