TÉLÉVISION

The Voice : Quentin Mosimann cruel et sadique pour les deuxièmes duels

La deuxième séance de duels dans The Voice a offert de très beaux moments et des déchirements cruels. Quentin Mosimann a soufflé le chaud et le froid durant toute l’émission.

Six nouveaux duels ont vu s’affronter 13 candidats ce mardi soir dans The Voice, avec des prestations de hauts vols qui ont vu des candidats poursuivre l’aventure et d’autres sur qui la lumière s’est éteinte. On vous détaille les moments forts de la soirée ci-dessous.

Ce qu’il faut retenir:

- Les duels ont été cohérents, avec des voix qui s’accordaient généralement bien et des styles parfois proches qui ont permis de beaux combats. Même le trio a su s’entendre pour produire de très belles harmonies. Seules Lyssia Demeulenaere et Valentine Hofman sont un peu passées à côté, sur une version au ralenti et sans saveur de «Bulletproof».

- Le répertoire de chansons a été éclectique et plutôt adapté au style de chacun. De la chanson française avec Julien Clerc, du moderne avec Florence + The Machine, de bons souvenirs avec Nirvana et de grands classiques avec Four Tops, difficile de faire la fine bouche ce soir. Il y en avait pour tous les goûts.

- Quentin Mosimann a été l’acteur de la soirée. Sur le trio des Cats on Trees, il a laissé entendre qu’il ne repêcherait pas de candidat, jouant les sadiques, avant de sortir un buzz sur le fil alors que Sarah Boudou allait quitter le plateau. Un peu plus tard, sur son duel entre Lyssia Demeulenaere et Valentine Hofman, il a bien fait comprendre sa déception. «Ce soir, je n’ai envie d’en garder aucune».

The Voice : Quentin Mosimann cruel et sadique pour les deuxièmes duels La prestation de Lyssia Demeulenaere et Valentine Hofman ne restera pas dans les mémoires, Quentin Mosimann sait qu’elles se sont plantées.--

- Marie Delsaux paie la cruauté du jeu. Dernier duel de la soirée, toujours chez Quentin Mosimann, l’expérimentée Marie Delsaux a affronté la jeune Prescillia Forthomme. Les deux jeunes femmes ont offert un duel puissant et rythmé sur du Anastacia. Admettant qu’il «prend un risque», Quentin a gardé la cadette, espérant sans doute que Marie soit repêchée. Mais les autres coaches sont restés de marbre. Cruelle désillusion. Fallait-il faire s’affronter deux coups de cœur?

- La soirée a été longue... mais l’émission plus courte. On a finalement entendu que 6 chansons ce soir, pour une émission d’une heure 45, hors pub. Les répétitions ont été fort longues, les présentations des candidats façon «Hep taxi» très peu inspirées, et les workshop n’ont pas fait avancer le schmilblik. On est loin du dynamisme de The Voice France.

- La règle des «talents volés» a été encore utile ce soir. Certains candidats ont eu très chaud, de peur de partir, mais ont finalement été sauvés sur le fil. Le Bruxellois Christophe Wurm a été pris par Cats on Trees et Sarah Boudou (Villance) a été sauvée par Quentin.

Le récapitulatif de la soirée

Équipe de Quentin Mosimann - 2 duels

Lyssia Demeulenaere VS Valentine Hofman (sur «Bulletproof» de La Roux)

Lyssia l’emporte

 

Prescillia Forthomme VS Marie Delsaux (sur «Paid My Dues» de Anastacia)

Prescillia l’emporte

 

Équipe des Cats on Trees - 1 duel

Sarah Boudou VS Célestine Bastens VS Johanna Epifani (sur «Shake it Out» de Florence + The Machine)

Célestine l’emporte + Sarah par Quentin

 

Équipe de BJ Scott - 1 duel

Laura Leterme VS Aline Oger (sur «Smells Like Teen Spirit» de Nirvana)

Aline l’emporte

 

Équipe de Stanislas - 2 duels

Brigitte Thibaut VS Christophe Wurm (sur «Utile» de Julien Clerc)

Brigitte l’emporte + Christophe sauvé par Cats on Trees

 

Emma de Quick VS Jérémy Guilmot (sur «Reach Out I’ll Be There» de Four Tops)

Emma l’emporte