THE VOICE

Sarah à The Voice: « Un vrai ascenseur émotionnel »

Sarah Boudou poursuivra l’aventure The Voice. Plus dans l’équipe de Cats on Trees, mais avec Quentin Mosimann, qui l’a repêchée.

+ LIRE AUSSI| Brigitte a fait pleurer Stanislas

Elle est passée par tous les sentiments, mais Sarah Boudou est finalement qualifiée pour les live de The Voice. Plus dans l’équipe de Cats On Trees, mais bien dans l’équipe de Quentin Mosimann qui a décidé de repêcher la citoyenne de Villance.

Sarah Boudou, l’aventure continue pour vous. Comment était votre état de stress avant de monter sur scène?

Par rapport à la première fois, les choses n’avaient pas énormément changé. Mais bon, peut-être que j’étais un petit moins stressée quand même. Pourtant, comme je l’avais dit, je n’étais pas super-confiante car la chanson ne me convenait pas spécialement. Mais je ne voulais pas avoir de regrets.

Qu’avez-vous pensé de votre prestation?

Difficile à dire car je ne l’ai pas encore revu (NDLR: l’interview a été réalisée avant que le duel ne soit diffusé). J’avais un peu mal la gorge, donc ce n’était pas évident. Je sais bien qu’à un moment, j’ai oublié de prononcer un mot. Moi, je m’en suis rendu compte, mais je ne sais pas si ce sera le cas de tout le monde. Des gens de ma famille, qui étaient présents, dans le public, m’ont dit qu’ils ne l’avaient pas remarqué. Donc, tant mieux. Par contre, au niveau de ma présence sur scène, j’ai eu l’impression d’être beaucoup trop statique, de ne pas bouger assez. Il faut dire que je ne suis pas habitué à me produire comme cela. Et la taille de mes talons ne m’a pas aidée (rires).

Le duo Cats On Trees a donc décidé de reprendre Célestine. Honnêtement, à un moment, vous avez cru que l’aventure allait s’arrêter?

En fait, au moment où les coaches devaient donner leur avis, BJ Scott a indiqué que Célestine lui avait «scotché la gueule». Ensuite, Quentin a pris la parole et il a dit qu’il avait bien apprécié ma prestation. Je pensais donc qu’il pourrait buzzer pour moi. Je l’ai regardé de manière insistante, avec plein d’espoir. Il a hésité pendant un très long moment. J’ai eu la sensation que ce moment durait des années. Ensuite, il a dit qu’il ne pouvait pas me prendre. À ce moment-là, je me suis dirigée vers les escaliers et j’ai bien cru que pour moi, tout était terminé. Mais au dernier moment, j’ai entendu le son du buzzer et il a décidé de me reprendre. Je ne vous raconte pas le vrai ascenseur émotionnel!

En live le 15 mars

Désormais, vous êtes qualifiée pour le premier live. Quand va-t-il se dérouler?

Je passerai le 15 mars prochain. Gérer mon planning avec les cours? Je me débrouille.

Au niveau du choix des chanson, qui décide, vous ou Quentin?

En fait, Quentin et son assistante m’ont proposé une liste de différentes chansons. J’ai donc pu dire ce qui me plaisait, mais aussi ce que je sentais un peu moins. Si je devais choisir une seule chanson? Franchement, je ne sais pas. Je suis un peu comme un juke-box. Dès que j’entends une chanson à la radio, je la reprends et je vois si cela me plaît ou pas. Mais comme cela, citer une chanson, c’est impossible. Donc, ce n’est pas plus mal d’avoir reçu des propositions.

Maintenant que vous êtes arrivée au live, vous pensez à la victoire finale?

Non, j’essaye de rester pragmatique et de garder les pieds sur terre. Je sais que tout peut s’arrêter du jour au lendemain.