THE VOICE

The Voice: Brigitte a fait pleurer Stanislas

:

Brigitte Thibaut, la candidate melreusienne, s’est qualifiée en proposant un grand moment d’émotion avec Christophe, son rival devenu ami.

Brigitte Thibaut, la Melreusienne de 62 ans, maman de Boris Motte, s’est brillamment qualifiée hier soir sur la scène des duels de The Voice. Et pourtant, elle avait fort à faire. Son coach Stanislas ne lui avait pas facilité la tâche en l’opposant à un autre grand talent devenu son ami, Christophe Wurm. Leurs deux univers sont, il est vrai, plutôt proches et tous deux ont chanté dans la rue.

Ces deux talents originaux ont été très remarqués lors des blind auditions: Brigitte avec sa reprise de la Malaguena de Joselito et lui, avec une version du Plat pays de Jacques Brel tout en émotion. «Christophe et moi sommes vraiment devenus amis depuis que nous savions qu’on allait être opposés. Nous avions à cœur tous deux de réaliser une belle prestation, de procurer beaucoup d’émotion. Christophe est même venu répéter chez moi, à Melreux, avec un ami guitariste. On a pris les guitares et on a chanté. Christophe, c’est déjà un artiste et j’espère pourvoir travailler avec lui.»

Et le résultat de la rencontre de ces deux talents-là et de la chanson «Utile» de Julien Clerc ne pouvait forcément être que magique!

«Dix sur dix pour les deux!»

Un nouveau moment d’émotion proposé par Brigitte, et Christophe. Leur coach Stanislas ne s’en remettra pas, essuyant quelques larmes pendant la prestation de ses deux poulains. Il cherche même ses mots après la chanson.

BJ Scott est, elle aussi, aux anges: «Que demander de plus. Deux personnes qui chantent avec naturel, passion, simplicité et humilité. Pour moi, c’est dix sur dix pour les deux. Je viens de vivre un moment assez inouï». Émue, elle aussi, elle n’arrive pas à se prononcer pour un candidat quand on lui demande sa préférence.

Même son de cloche chez Quentin Mosimann: «Je sais pourquoi on fait ce métier! C’est pour vivre ces moments-là, ces frissons-là». Et de donner sa préférence à Christophe.

Les Cats on Trees se mettent au diapason de leurs collègues: «Ce fut magnifique dès les premières notes. Avec une justesse dans l’interprétation, dans l’émotion. Ce fut transparent, limpide, beau tout simplement» Et eux aussi d’adresser leur coup de cœur à Christophe.

C’est toutefois le coach Stanislas qui, ayant retrouvé ses mots, avait celui de la fin: «Votre travail à tous les deux a été remarquable. Brigitte, ce n’est pas facile après avoir vécu une première carrière riche, de reprendre une virginité artistique, de se représenter face au public, sans forcément tous tes bagages. Quant à Christophe, tu as joué le jeu alors que ce n’était pas forcément ton coin de rue.»

Stanislas est alors confronté à un choix cornélien et il décide de poursuivre l’aventure avec Brigitte. Et comme l’histoire ne pouvait être que belle, BJ Scott et Cats on Trees ont décidé de buzzer pour repêcher ce grand talent qu’est aussi Christophe.

Il poursuivra l’aventure avec les Cats on Trees.