FRANCE

L’évacuation de la «Jungle» de Calais repoussée dans l’attente de la décision du juge

L’évacuation de la «Jungle» de Calais repoussée dans l’attente de la décision du juge

La juge s’est rendue sur place pour se faire son propre avis. AFP

L’évacuation partielle du camp de migrants de la «jungle» à Calais, prévue à partir de 20h00, est de facto retardée car le juge saisi d’un recours contre cette opération ne rendra pas de décision ce mardi, a-t-on appris auprès du tribunal administratif.

La préfecture avait initialement exigé l’évacuation de la partie sud du bidonville installé à proximité de ce port du nord de la France d’ici mardi soir, mais l’État ne peut pas agir avant que la justice n’ait tranché. La décision du juge devrait être rendue mercredi ou jeudi, selon une source proche du dossier.