LIÈGE

Le réacteur de Tihange 1 à l’arrêt suite à une anomalie

Le réacteur de Tihange 1 à l’arrêt suite à une anomalie

Tihange. BELGA

Une anomalie a été détectée sur une pompe de charge. Conséquence le réacteur Tihange 1 a été mis à l’arrêt.

Le réacteur de Tihange 1 a été mis progressivement à l’arrêt mardi. La baisse de charge a commencé à 03h40 du matin. Une anomalie a été constatée sur une pompe de charge. Engie a dès lors décidé de mettre la centrale à l’arrêt afin de procéder aux vérifications nécessaires.

«Par conservatisme et pour s’assurer du fonctionnement optimal des trois pompes de charge (dont une de réserve), Electrabel Groupe Engie a décidé de mettre l’unité de Tihange 1 temporairement à l’arrêt», annonce l’exploitant de la centrale mardi dans un communiqué. «Le passage à froid permettra aux équipes techniques de procéder aux opérations de maintenance.»

La durée estimée de ces opérations est de trois semaines, le redémarrage théorique indiqué sur le site de transparence à l’égard des marchés www.transparency.engie.com étant le 15 mars.

Electrabel a par ailleurs prévu au printemps prochain la mise à l’arrêt pour trois ou quatre mois du réacteur nucléaire de Tihange 1 pour des travaux d’entretien dans le cadre de la prolongation de sa durée de vie. «Ces deux événements sont toujours séparés», indique-t-on du côté de Tihange.

«Cet arrêt n’a pas d’impact sur la sécurité d’approvisionnement à court terme. Les besoins des clients d’Electrabel sont couverts grâce à son parc de production diversifié», assure encore l’exploitant.