SANTÉ

Attention aux compléments alimentaires à base de levure de riz rouge

Attention aux compléments alimentaires à base de levure de riz rouge

Les troubles musculaires, hépatiques, dermatologiques et digestifs font partie des effets indésirables du riz rouge. Reporters (Illustration)

Le Conseil supérieur de la santé (CSS) met en garde ce mardi contre les compléments alimentaires à base de levure de riz rouge. Ils ne sont pas sans danger pour la santé.

La levure de riz rouge (LRR) est un produit originaire d’Asie qui contient des «statines». Le produit est vendu comme complément alimentaire car il présente certains effets favorables sur le cholestérol sanguin.

Mais les préparations disponibles sur le marché montrent une grande variété de composition, prévient le CSS. Ce sont parfois des mélanges de plusieurs produits dont les effets sont peu documentés.

Il existe des effets indésirables comme des troubles musculaires, hépatiques, dermatologiques et digestifs, explique le CSS. La consommation des LRR est potentiellement sujette à des interactions médicamenteuses. «L’association avec des statines est formellement contre-indiquée. Sa consommation ne peut dès lors se concevoir sans avis médical et surtout sans suivi attentif», indique le CSS.

Par conséquent, le Conseil recommande l’interdiction de la commercialisation de ces compléments alimentaires. A défaut, il insiste pour que les LRR soient contrôlées de manière stricte par les autorités; soient subordonnées à un accompagnement médical; délivrées exclusivement en pharmacie; et accompagnées d’informations destinées au consommateur.

Le produit se situe dans une «zone d’ombre» dans la législation et n’est pas un cas isolé, conclut le CSS.