article abonné offert

« Une deuxième mi-temps référence »

« Une deuxième mi-temps référence »

Losada (en mauve) a gêné Walhain en première mi-temps. Mais beaucoup moins en deuxième… Jérôme Houet

Walhain a montré deux visages à Anvers. Un très (trop) timide d’abord puis un second bien plus séduisant sur lequel les joueurs doivent s’appuyer pour retrouver le chemin du succès.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 68 des 374 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?