Plus de 5.000 spectateurs au Bel'Zik Festival

Plus de 5.000 spectateurs au Bel'Zik Festival

Jean-Raphaël Marot

Plus de 5.000 festivaliers ont été recensés au Bel'zik de Herve (18-20 février), qui ouvre habituellement la saison des festivals musicaux, a annoncé dimanche Philippe Jeholet, président du Bel'zik festival depuis 2013.


 La venue de Christophe Willem et le retour sur scène de Suarez après près de deux ans d'absence ont clairement dopé les ventes, estime M. Jeholet.

Avancé d'un mois afin d'éviter la concurrence de la cavalcade et de s'assurer la présence à l'affiche d'un des grands noms de la chanson française, le festival indoor a renoué avec une certaine tradition, celle d'un succès populaire offrant aux organisateurs l'occasion de prendre des risques sans pour autant mettre les finances en péril, selon le président du festival.
Pour M. Jeholet, l'édition 2016 doit servir de rebond aux futurs Bel'zik qui "s'articuleront autour d'une à deux têtes d'affiche entourées de groupes régionaux qui drainent également leur public." La programmation de trois artistes herviens a effectivement permis d'attirer un public très régional.
Après quelques éditions plus difficiles, les finances devraient se maintenir dans le vert.

Seul bémol de cette édition, la météo qui a conditionné la mobilité et le parking autour du Hall de Criées. Certaines zones, proches du site, étaient inaccessibles en raison des pluies incessantes.
Le festival hervien retrouvera en 2017 sa place au calendrier à la mi-mars, a assuré M. Jeholet.