Télé

Julien Lepers remercié par France 3 lors de sa dernière présentation de «Questions pour un champion»

Ce samedi soir, France 3 a rendu hommage à Julien Lepers lors de sa dernière apparition dans l’émission « Question pour un champion » via un montage des meilleurs moments de l'animateur.

Hier soir, France 3 diffusait la dernière émission de « Questions pour un champion » présentée par Julien Lepers. Une émission enregistrée en décembre dernier et où l’animateur ne peut dire au revoir à ses fidèles téléspectateurs car ce n’est que le lendemain de cet enregistrement qu’il apprend la fin de contrat.

Malgré les nombreuses polémiques qui ont entouré le départ de l’animateur – la dernière en date étant le salaire de Julien Lepers dévoilé par la patronne de France 3  –, la chaîne a tenu a remercier son ancien présentateur vedette via un petit montage en fin d’émission.

Un montage où l’on peut notamment voir les premiers pas de l’animateur en 1988, ses coups de folie avec les candidats, les moments où il pousse la chansonnette ou encore son célèbre « oui, oui, oui... » et où on apprend notamment qu’il a été fait chevalier de l’ordre de l’huitre de Bretagne. Un montage qui se clôture par un sobre « Merci Julien ».

Julien Lepers a été remercié suite à, selon France 3, une série d’enquête qui démontraient que l’animateur était devenu ringard et qu’il exaspérait les téléspectateurs.  La responsable de Franca 3, Dana Hastier, avouait également il y a quelques semaines que le présentateur était devenu « totalement ingérable ».

Demain, les amateurs de « Questions pour un champion » découvriront la première émission animée par le nouveau présentateur choisi par la chaîne publique, Samuel Étienne. Il aura la difficile tâche de moderniser l’émission et d’imposer son style après plus de 20 ans d’animation par Julien Lepers. Sur son compte Facebook, le nouvel animateur s’est en tout cas dit «heureux de cette nouvelle aventure» après 20 ans de journalisme. « Je ne vais bien sûr pas faire du Julien Lepers, j’en serais bien incapable, je vais juste m’appliquer à faire entendre ma petite musique. Mais je m’inscris humblement et avec fierté dans les pas de ce grand professionnel », concluait-il.