CYCLISME

Tour d’Andalousie : Van Garderen déroule avant l’étape-clé

Tour d’Andalousie : Van Garderen déroule avant l’étape-clé

Tejay Van Garderen AFP

L’Américain Tejay Van Garderen (BMC) a remporté la 4e étape du Tour d’Andalousie, un contre-la-montre autour d’Alhaurin de la Torre, près de Malaga (Espagne), endossant le maillot rouge de leader qu’il devra défendre en montagne dimanche lors de l’ultime journée.

Van Garderen s’est montré le plus rapide sur ce circuit roulant de 21 km, devançant de deux secondes le Néerlandais Wilco Kelderman (Lotto-Jumbo), deuxième, et de sept secondes le Français Jérôme Coppel (IAM), troisième. Un autre Français, Sylvain Chavanel (Direct Energie), a pris la cinquième place à 17 secondes.

Mais le plus dur commence sans doute pour l’Américain (27 ans), qui va devoir défendre sa première place du classement général dimanche lors de la 5e et dernière journée, conclue par une arrivée en altitude à l’Alto de Penas Blancas (1re catégorie). Cette étape, qui s’élancera de San Roque, sera courue sur 164,2 km et comportera cinq difficultés répertoriées, dont l’ascension finale sur les hauteurs d’Estepona, ville andalouse située entre Marbella et Gibraltar.

En 2013, le Tchèque Leopold König avait remporté la 8e étape de la Vuelta au terme de cette ascension longue de 15 km, dont certaines pentes dépassent les 10%. Et le classement ce jour-là révélait un terrain propice aux puncheurs comme l’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), qui s’est classé 8e samedi du contre-la-montre et pointe à 22 secondes de Van Garderen au général.

Outre Valverde, déjà trois fois vainqueur de la «Ruta del Sol» (2012, 2013, 2014), l’Américain doit aussi se méfier du Néerlandais Wouter Poels (Sky), 6e du général à 20 secondes et récent vainqueur du Tour de la Communauté de Valence, en s’imposant en solitaire lors d’une arrivée au sommet.