VIDEO

Sa santé, D'Onofrio, le vélo et des pronos... Robert Waseige se confie

Robert Waseige était de passage à Wanze pour le tournage d'un reportage avec de vieux complices: Léon Semmeling et Paul Bonga Bonga. L'occasion de lui poser quelques questions un brin plus personnelles.

Son chirurgien... Son sauveur

D'emblée, Robert Waseige rassure. "Si je suis ici, c'est que ça va." L'ancien entraîneur des Diables rouges préfère ne pas se plaindre de sa santé. Il rappelle qu'un passé de footballeur laisse souvent des traces. Des séquelles que l'on ne soupçonne pas toujours au moment de débuter. Il évoque le cas de Léon Semmeling, illustre arrière droit du Standard, et le sien. "Léon souffrait terriblement du dos. Maintenant, il marche à nouveau quasi normalement. Je souffre également de la colonne, au niveau des 4e et 5e lombaires." 

Opéré il y a une vingtaine d'années, Robert Waseige rappelle que c'était une époque à laquelle "les chirurgiens n'aimaient pas trop intervenir. Ils m'ont évité le fauteuil roulant ou la position allongée sur le dos. Malgré tout, je garde une séquelle qui s'accentue chaque jour. Je reste plein d'admiration pour le chirurgien qui m'a opéré. C'est mon sauveur!"

Manager d'une équipe cycliste? Peut-être

Impossible, ou presque, de ne pas évoquer le vélo, discipline et univers auxquels une bourse pour collectionneurs était dédiée ce matin à Wanze. Robert Waseige ne cache pas son admiration à l'égard de ce sport, en prise avec la réalité nauséabonde du dopage. 

A la question de savoir s'il se verrait manager d'une équipe cycliste, sa réponse est ouverte. "Peut-être. Mais il faudrait d'abord vivre quelques journées dans l'entourage d'une équipe. Pas se contenter du bord de la route... Mais pour les contacts humains, l'aspect relationnel... Je pense que je ne me défendrais pas trop mal dans ce domaine là."

Le don de Dominique

Dominique D'Onofrio aussi était connu pour son contact facile avec les gens. Et ce n'est pas Robert Waseige qui dira le contraire... "C'est quelqu'un qui créait la bonne humeur partout sur son passage. Il avait un don pour ça. Et lui-même était toujours souriant, marrant..."

Un point commun avec Robert? "Il était plus démonstratif que moi. Moi, je suis dans la réaction; lui, dans l'action. Il marche devant. C'était un homme bien et qui faisait du bien autour de lui. Par sa jovialité et son côté positif."

Mauvais aux pronos

Dernier petit chapitre évoqué avec Robert Waseige... Le chapitre pronostique. Avec, en tête, la prochaine campagne de nos Diables rouge à l'Euro en France. Mais pour Robert Waseige, "tous les discours avant ne sont que bavardages et suputations. J'espère qu'ils iront loin parce que j'y crois. Surtout, j'espère qu'ils offriront un grand spectacle. Qu'ils séduiront un maximum d'amateurs de foot."

Et d'avouer qu'il ne s'avance pas dans des pronostiques pour la simple raison qu'il est en général "très mauvais" dans ce domaine. "Mais ça ne m'a pas ruiné... Car je ne suis pas joueur." Ceci dit, pour le derby wallon de ce soir, entre le Standard et Charleroi, il entrevoit un "match nul. Mais je pense que Charleroi peut revendiquer davantage. C'est une très belle équipe!" 

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 34 24 6 4 73/26 76
2 Antwerp 34 18 10 6 57/48 60
3 Anderlecht 34 15 6 13 51/34 58
4 KRC Genk 34 16 10 8 67/48 56
5 Ostende 34 15 11 8 49/41 53
6 Standard 34 13 10 11 52/41 50
7 La Gantoise 34 14 13 7 55/42 49
8 FC Malines 34 13 12 9 54/54 48
9 Beerschot 34 14 15 5 58/64 47
10 Zulte-Waregem 34 14 16 4 53/69 46
11 OH Louvain 34 12 13 9 54/59 45
12 Eupen 34 10 11 13 44/55 43
13 Charleroi 34 11 14 9 46/49 42
14 Courtrai 34 11 17 6 44/57 39
15 St-Trond 34 10 16 8 41/52 38
16 Cercle Bruges 34 11 20 3 40/51 36
17 Waasland-B. 34 8 19 7 44/70 31
18 Mouscron 34 7 17 10 32/54 31