BELGIQUE

Onze demandeurs d’asile écartés du centre de Bourg-Léopold

Onze demandeurs d’asile écartés du centre de Bourg-Léopold

- Archives BELGA

Une bagarre d’une centaine de personnes a éclaté dans le centre pour demandeurs d’asile de Bourg-Léopold vendredi soir. Les onze demandeurs d’asile qui avaient été interpellés par la police ont été écartés du centre en question.

«Quatre personnes qui faisaient partie du noyau dur des bagarreurs seront placées en centre fermé. Sept autres personnes ont été transférées dans d’autres centres en Flandre», explique An Luyten. L’origine de cette bagarre serait liée au fait qu’une jeune Syrienne ne voulait pas porter le voile.

Une centaine de personnes ont été impliquées dans une rixe vendredi soir à Bourg-Léopold. Des demandeurs d’asile de plusieurs pays hébergés dans un centre d’accueil du quartier de Moorslede en sont venus aux mains. Une septantaine d’entre eux ont été légèrement blessés. Une personne a dû être transportée à l’hôpital.

«Les quatre individus à l’origine de la bagarre sont placés en centre fermé. La rixe a débuté à la suite d’une discussion sur le fait que des Afghans voulaient qu’une jeune Syrienne porte le voile. Curieusement, car plusieurs femmes ne portent pas le voile. On ne sait pas pourquoi cette Syrienne a été visée. Les Syriens ont pris la défense de la jeune femme tandis que les Afghans et Irakiens s’y sont opposés. En écartant ces 11 personnes, nous avons voulu donner un signal clair», précisé An Luyten.

Le bourgmestre de Bourg-Léopold, Wouter Beke, a indiqué que les quatre individus, à l’origine de la bagarre, ont été conduits au commissariat de la zone de police Kempenland et qu’ils seront transférés dimanche dans un centre fermé.