Un Verviétois privé de liberté après avoir frappé sa compagne

Un Verviétois privé de liberté après avoir frappé sa compagne

- Illustration PhotoAlto / Reporters

Un Verviétois âgé de 38 ans a été déféré samedi auprès d’un juge d’instruction de Liège après avoir violemment frappé sa compagne. La délivrance d’un mandat d’arrêt a été requise à son encontre.

Vendredi, l’homme qui se trouvait sous l’influence de l’alcool s’est disputé avec son voisin pour une place de parking avant de rentrer énervé à son domicile. En se disputant alors avec sa compagne, le trentenaire l’a violemment frappée au ventre et au visage, lui occasionnant des blessures.

Privé de liberté, l’agresseur présumé a été entendu par les policiers à qui il a expliqué que sa compagne avait voulu le frapper sur le visage et qu’il avait donc riposté.

Connu pour des faits de violence conjugale commis il y a quelques années, le Verviétois a été déféré ce samedi auprès d’un juge d’instruction, avec une demande de mise sous mandat d’arrêt.