FOOTBALL

À moins de 4 mois de l’Euro, Batshuayi au coeur des critiques marseillaises

À moins de 4 mois de l’Euro, Batshuayi au coeur des critiques marseillaises

Le successeur de Gignac à la pointe de l’attaque marseillaise vit des moments difficiles à Marseille. AFP

Michy Batshuayi vit sans doute la période la plus difficile de sa carrière. En panne de réussite, il s’est fait recadrer par son coach mais aussi par un des cadres de l’OM.

15 buts en 35 matches toutes compétitions confondues: Michy Batshuayi n’a certainement pas à rougir de sa saison. Là où ça coince, c’est que le dernier remonte au 17 janvier et que c’est le seul inscrit sur ses 12 dernières prestations.

Du coup, certains n’hésitent pas à en faire le bouc émissaire de la pâle saison de l’Olympique de Marseille, actuel 11e du championnat de France et battu 0-1 par Bilbao jeudi en seizièmes de finale aller de l’Europa League. Sifflé par certains supporters, critiqué sur les réseaux sociaux où il est très (trop?) présent, il ne peut pas compter sur le soutien de son coach pour le réconforter. S’il l’a titularisé à de nombreuses reprises malgré sa disette, Michel ne se cache plus pour le tancer: «Que voulez -vous que je fasse de plus? Il joue tout le temps. Il faut marquer davantage», a déploré l’Espagnol il y a quelques jours.

À moins de 4 mois de l’Euro, Batshuayi au coeur des critiques marseillaises
Diarra aurait recadré Batshuayi la semaine passée. AFP
Ce ne serait pas plus gai dans le vestiaire pour l’ancien Standardman. D’après L’Equipe de ce samedi, Batshuayi a également été «recadré» par le médian international français Lassana Diarra. Alors que l’ex-joueur de Chelsea et du Real Madrid «faisait avec lui un débriefing assez cash de sa prestation, après le match contre Nice (NDLR: le week-end dernier), une réponse de Batshuayi l’a visiblement agacé», écrit le quotidien sportif français. «Il a ainsi recadré son jeune (22 ans) coéquipier qui est ensuite passé en zone mixte pour faire acte de contrition sur sa performance.»

Une accumulation sans doute dure à gérer pour un buteur qui carbure à la confiance. À moins de quatre mois de l’Euro, cela ne plaide pas non plus sa cause auprès d’un Marc Wilmots qui a déjà publiquement exprimé par le passé ses doutes sur lui.

Batshuayi avait marqué des points en novembre en inscrivant contre l’Italie son 2e but pour sa 2e cap. À lui de redresser la barre en club. À commencer par ce dimanche avec la venue de Saint-Etienne au stade Vélodrôme?