DANEMARK

Vol sur Ryanair: le Premier ministre critiqué

Vol sur Ryanair: le Premier ministre critiqué

AFP

L’opposition de gauche au Danemark a reproché ce vendredi au Premier ministre libéral non pas des dépenses extravagantes pour s’être offert un week-end au soleil, mais bien d’avoir choisi la compagnie à bas prix Ryanair, dont elle dénonce des pratiques sociales contraires au modèle danois.

Lars Løkke Rasmussen et sa compagne sont partis de Copenhague vendredi dernier à bord d’un appareil de Ryanair à destination de Malaga, dans le sud de l’Espagne, a révélé jeudi soir le quotidien populaire Ekstrabladet.

Engagé depuis des années dans un bras de fer avec Ryanair sur les salaires et les conditions de travail, c’est semble-t-il le puissant syndicat 3F qui a révélé au journal la présence du chef du gouvernement à bord de l’avion.

«Ryanair représente une menace directe contre le modèle danois», a posé Henrik Bay-Clausen, délégué 3F à l’aéroport de Copenhague. Les députés de gauche ont l’intention de demander des comptes à Rasmussen, qui n’avait pas encore réagi vendredi après-midi, à l’occasion des questions hebdomadaires au gouvernement.