Makro va supprimer 600 emplois aux Pays-Bas

Makro va supprimer 600 emplois aux Pays-Bas

- Archives Belga

L’enseigne de distribution Makro va supprimer environ 600 emplois au cours des trois prochaines années, a annoncé jeudi la filiale du groupe allemand Metro. Des licenciements secs ne peuvent être exclus.

Makro compte quelque 4.000 collaborateurs outre-Moerdijk. Les suppressions d’emploi interviendront tant au siège central que dans les magasins.

Cette réorganisation s’accompagne d’une refonte en profondeur des 17 grands magasins Makro aux Pays-Bas, qui offriront des espaces de travail et de réunion aux entrepreneurs mais dont la gamme de produits sera fortement limitée. Les entrepreneurs disposeront également de place dans les magasins pour offrir leurs produits et services.

Le budget consacré à ces transformations se monte à plus de 50 millions d’euros.

En 2014, 340 emplois avaient déjà été supprimés par Makro aux Pays-Bas.

La Belgique compte pour sa part six magasins Makro et neuf Metro, pour un total de 3.200 travailleurs. Les projets néerlandais ne concernent pas la Belgique, selon une porte-parole. «C’est peut-être le même groupe mais la situation aux Pays-Bas n’est pas comparable avec la Belgique. C’est une toute autre histoire». En Belgique, contrairement aux Pays-Bas, les magasins Makro sont par exemple accessibles aux particuliers.