PREMIER LEAGUE

Depuis le banc, Fellaïni voit son gardien plomber ManU

Depuis le banc, Fellaïni voit son gardien plomber ManU

De Gea et Martial tentant de repousser le ballon AFP

Plombé par un De Gea terriblement faible face aux relégables de Sunderland (2-1), Manchester United a raté une belle occasion de se rapprocher du quatuor de tête, samedi en ouverture de la 26e journée de Premier League.

Avant les autres rencontres, les Mancuniens restent bloqués à 41 points et cela va immanquablement troubler de nouveau la situation de son entraîneur, le Néerlandais Louis Van Gaal.

Car le quatuor de tête, déjà à six points, pourrait s’être éloigné un peu plus dimanche et même la 5e place du Néerlandais est désormais menacée par West Ham, à deux longueurs derrière.

Sunderland, qui n’avait battu qu’une seule fois les Red Devils lors de leur 27 dernières confrontations, remonte à la 18e place mais, surtout, n’est désormais plus qu’à un point du 1er non relégable.

Sam Allardyce peut autant remercier ses recrues du championnat de France qui lui ont permis d’arracher trois points inespérés mais largement mérités, que «LVG» maudire son portier espagnol.

Sur coup-franc, l’ex-Bordelais Khazri a d’abord ouvert le score dès la 3e minute. Masqué au départ, De Gea est long à la détente ensuite.

Enfin, à la fin d’un match lors duquel l’ex-Rennais M’Vila a rayonné au milieu, l’ex-Lorientais Koné, d’une tête puissance sur corner (82), a poussé le gardien à un but contre-son-camp et redonné l’avantage.

Entre les deux, l’ex-Monégasque Martial avait joliment égalisé (39) d’un tir piqué dans un angle fermé, à l’occasion de son 10e but cette saison. Après quatre matches sans succès, Sunderland renoue donc avec la victoire.

Avant d’aller jeudi à Mydtjylland en C3, les Mancuniens n’ont pas réussi à confirmer leur nul à Chelsea. Ils n’ont désormais gagné que trois de leurs 13 derniers matches de championnat.

cd/cto