article abonné offert

Risquer sa vie pour la sauver

Les migrants doivent faire face à un cruel paradoxe: risquer leur vie pour tenter de sauver leur peau…Après avoir quitté l’Afghanistan, la famille Sharifi a parcouru 5 000 km au péril de sa vie.