Aurélien Dony et Claude Raucy signent ensemble «Le temps des noyaux», une histoire d’amour impossible entre deux hommes, en 1918.