MANGER

Recettes et conseils pour des bonbons faits maison

Recettes et conseils pour des bonbons faits maison

Fotolia

Bonbons, boules, chiques… peu importe le nom qu’on donne à ces petites bouchées d’enfance.Et si on les faisait soi-même?

Quand on prend la peine de retourner un paquet de bonbons pour lire la (très longue) liste d’ingrédients qui s’y trouve, entre les colorants, les conservateurs, les anti-agglomérants, les acidifiants et les autres noms exotiques inconnus, ça donne envie de reposer là le paquet et de filer au rayon bio. Bon, on exagère un peu parce qu’à dose raisonnable, ça serait dommage de se priver de ce petit plaisir coupable.

Mais quand on s’intéresse un peu à la fabrication, on se rend compte qu’il y a dans les bonbons industriels de nombreux additifs dont on peut se passer ou qu’on peut remplacer par des éléments plus naturels.

La texture. Dans tous les bonbons industriels, on trouve immanquablement du sirop de glucose. Il est surtout utile pour la texture, pour éviter la cristallisation, faciliter le travail du sucre. On le trouve dans les magasins spécialisés en pâtisserie ou pour pros de l’Horeca. Si on n’en a pas, on peut le remplacer par du miel ou du sirop d’agave. Pour la texture aussi, on trouve du gélifiant, comme dans les fameux bonbons gommes en forme de bouteille de soda ou d’ourson. C’est la plupart du temps de la gélatine d’origine animale, comme celle qu’on utilise en feuille, beaucoup moins chère. Mais il existe des alternatives naturelles comme la pectine, ou l’agar-agar, extrait d’une algue. Ce dernier donne une texture moins élastique et il faudra toujours le faire bouillir pour «l’activer ».

Le goût. Évitez les arômes artificiels. Mieux, ouvrez placards et frigo: eau de rose, eau de fleur d’oranger, gingembre, cannelle… ils contiennent tout ce qu’il faut. Comme pour les colorants, ajoutez-les toujours en fin de cuisson.

La couleur. La couleur c’est ce qui attire… et qui conditionne aussi: un bonbon jaune doit goûter le citron, le rouge la fraise, le vert la pomme, etc. Amusez-vous à brouiller les pistes en changeant les couleurs et vous serez surpris… Veillez à toujours acheter des colorants alimentaires naturels, liquides plutôt qu’en poudre, pour les bonbons. Et dosez un peu à la fois jusqu’à obtenir la couleur souhaitée. Ça marche aussi très bien avec des produits frais comme du jus de betterave. Remplacez alors une partie de l’eau par du jus.

La forme. Il existe des petits moules en silicone conçus spécialement pour les bonbons. Mais couler la préparation dans des bacs à glaçons, c’est pratique aussi. Ou encore, dans un plat huilé, une plaque, dont on découpera des formes au couteau ou à l’emporte-pièce.

 

Voici cinq recettes simples pour de délicieux bonbons maison

 

Les billes

Faites chauffer 30 cl d’eau avec 90 g de glucose et 300 g de sucre. Laissez cuire doucement pendant 15 minutes. Ajoutez 4 c. à s. de fécule diluée dans très peu d’eau en fouettant. Laissez épaissir 1 minute sur le feu. Parfumez avec de la fleur d’oranger, ajoutez le colorant de votre choix. Maintenez au chaud au bain-marie, le temps de former (sans traîner, ça épaissit vite) des petites billes avec les doigts.

Les coeurs framboises

Mélangez 150 g de coulis de framboise et 40 g de sucre (quantité pour du coulis non sucré) et 1 c. à c. bombée d’agar-agar. Portez à ébullition en mélangeant, laissez cuire deux minutes. Versez dans des petits moules en forme de cœur. Essayez aussi avec du coulis de mangue.

Les guimauves

Réhydratez 10 g de feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Mélanger 250 g de sucre, 25 g de glucose, 75 g d’eau, chauffez jusqu’à 125 °C. Ajoutez la gélatine essorée, 1 c. à c. d’extrait de vanille. Versez ce sirop bouillant sur 60 g de blancs d’œuf battus en neige et continuez à battre jusqu’à ce que le mélange soit tiède. Étalez sur 1 cm d’épaisseur sur une plaque saupoudrée de sucre glace et de fécule. Recouvrez du même mélange. Laissez sécher (hors du frigo) 4 à 6 heures, découpez.

Les caramels café

Mélangez une tasse de beurre avec une tasse de miel, une tasse de sucre et une tasse de café fort. Faites cuire pendant environ 10 à 15 minutes : la préparation doit être épaisse, se tenir, mais pas trop durcir. Versez ensuite dans un moule ou un plat en verre huilé avec une huile neutre et laissez durcir. Détaillez en carrés.

Les sucettes

Faites chauffer 250 g de sucre, 3 c. à s. d’eau et 1 c. à s. de vinaigre de cidre jusqu’à obtenir un caramel blond. Ajoutez quelques gouttes de colorant et d’arômes, selon votre goût. Versez sans tarder dans des moules à sucettes, piquez un bâton et laissez durcir avant de démouler.