CLIMAT

Inondations : alerte et pré-alerte de crues en Wallonie

En Wallonie, plusieurs cours d’eau débordent ou menacent de déborder. Les provinces du Hainaut, du Brabant wallon, de Namur et du Luxembourg sont concernées.

Plusieurs cours d’eau ont atteint un niveau critique de crue en Wallonie après les précipitations intenses de ces dernières heures. C’est le cas de la Dendre et ses affluents qui sont en phase d’alerte, indique mardi la direction générale opérationnelle des Voies Hydrauliques wallonnes sur son site web. La Senne, le canal de Charleroi-Bruxelles, la Haute Lesse et Lhomme sont, eux, en phase de pré-alerte de crue.

Hainaut

En province de Hainaut, où la Dendre et ses affluents menacent de provoquer des inondations à Ath, Chièvres, Lessines et Leuze-en-Hainaut, il est conseillé aux habitants qui vivent dans des zones inondables de suivre régulièrement les avertissements sur le site info-crues de la direction générale opérationnelle des Voies hydrauliques. Des conseils sont également dispensés sur le site info-risques du SPF Intérieur.

Brabant wallon

En Brabant wallon, les communes de Braine-l’Alleud, Braine-le-Château, Ittre, Nivelles et Tubize, traversées par la Senne ou le canal de Charleroi-Bruxelles, sont en phase de pré-alerte.

A Tubize, les pompiers ont aménagé un barrage préventif à proximité du Coeurcq, un cours d’eau de seconde catégorie qui est sorti de son lit, mais aucune inondation n’a encore été signalée à ce stade.

Namur et Luxembourg

+ LIRE AUSSI | Caves inondées et arbres couchés sur la route

La situation est par ailleurs surveillée dans les provinces de Namur et Luxembourg, où la Haute Lesse et Lhomme sont aussi en phase de pré-alerte et où il n’est pas exclu que la hausse des niveaux d’eau se poursuive.

Une vingtaine d’interventions

Les pompiers de la zone NAGE (Namur-Andenne-Gembloux-Eghezée) ont mené mardi dans la journée une vingtaine d’interventions pour des arbres couchés sur la chaussée et des inondations dans les caves et sur les routes suite aux intempéries et précipitations intenses, indique-t-on à la caserne de Jambes (Namur) en début de soirée.

«Ce n’est pas une situation catastrophique: nous avons pu faire face aux différentes interventions sans devoir rappeler du personnel supplémentaire», précise un pompier à la centrale.

La zone Val de Sambre (Sambreville et Fosses-la-Ville) a connu peu de perturbations dues aux intempéries.

Inondations : alerte et pré-alerte de crues en Wallonie
Le point à 20h22 -

En Flandre aussi

En raison du temps orageux et des fortes pluies qui se sont abattues sur le pays lundi et mardi, plusieurs petits cours d’eau ont atteint la phase d’alerte de crue et menacent de provoquer des inondations en Flandre. Le risque est particulièrement élevé pour les bassins du Haut-Escaut, de la Dendre et de la Dyle, où les précipitations ont atteint 25 mm par endroits, indique l’Agence flamande de l’environnement (VMM), mardi.

Des mesures de prévention ont déjà été prises le long de la Dendre, de la Zwalm, du Maarkebeek et du Grand Molenbeek. «Tout y est mis en œuvre pour garder la situation sous contrôle», précise la VMM.

Pour l’heure, aucune inondation importante n’a été signalée. «Mais les personnes habitant dans les zones sensibles sont invitées à prendre leurs précautions». Des informations sur les différentes phases et scénarios possibles en cas de crue sont disponibles sur waterinfo.be