JUDICIAIRE

Huy : 5 ans de prison pour un faux courtier

Huy : 5 ans de prison pour un faux courtier

Pour arriver à ses fins, le prévenu avait installé une «agence» de courtage et de prêts, et ce sans aucune autorisation. heymans

Un homme d’origine française, âgé de 58 ans, a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Huy à cinq ans d’emprisonnement et à une amende de 1.500 euros pour escroquerie et faux en écriture. Son arrestation immédiate a été ordonnée.

Pendant cinq mois, entre août 2013 et janvier 2014, un homme qui s’était installé à Amay (en province de Liège) en tant que courtier en assurances, crédits et prêts hypothécaires a empoché des frais de dossier au préjudice de plusieurs personnes avant de prendre la fuite en France.

Pour arriver à ses fins, le prévenu avait installé une «agence» de courtage et de prêts, et ce sans aucune autorisation. Il avait placé des annonces sur internet pour recruter des clients à qui il faisait miroiter qu’il pouvait octroyer des prêts, même à des personnes ne pouvant normalement en bénéficier puisqu’elles étaient «fichées» à la banque nationale.

Il se faisait donc remettre des acomptes ou des frais de dossier parfois importants. Le préjudice total serait évalué à 10.000 euros. Trois des victimes, qui s’étaient déjà constituées parties civiles entre les mains d’un juge d’instruction, se sont vues octroyer un euro provisionnel par le tribunal correctionnel de Huy.

L’homme, qui n’a jamais pu être intercepté dans le cadre de cette affaire, est connu de la justice. Il a déjà été condamné en 2009 pour des faits similaires par le tribunal correctionnel de Verviers à une peine de quatre ans de prison.