BELGIQUE

Des caméras pour lutter contre le terrorisme… et les chauffards

Des caméras pour lutter contre le terrorisme… et les chauffards

Le ministre de l’Intérieur veut rentabiliser un maximum les caméras. Reporters (Illustration)

La surveillance des autoroutes belges va être renforcée dans le cadre du plan fédéral contre le terrorisme avec l’installation de 260 caméras équipées du système d’identification des plaques minéralogiques. Un système qui aura aussi une autre utilité…

En effet, certaines de ces caméras pourront également servir pour contrôler la vitesse des automobilistes sur une distance donnée, a indiqué le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), dans les colonnes des journaux de Mediahuis.

«Si nous disposons des caméras, pourquoi ne le ferions nous pas. Il s’agit d’une belle opportunité», a indiqué le porte-parole de M. Jambon.

Le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA), se réjouit de cette annonce et précise que son cabinet a déjà entamé des discussions avec la police fédérale de la route sur l’emploi de ces caméras.

Le cabinet du ministre de l’Intérieur a toutefois rappelé que la lutte contre le terrorisme restait la priorité.