article abonné offert

Pharmaciens : « Une vente tous les 3 à 4 mois »

La proposition de l’Open Vld souligne l’indisponibilité de certains médicaments à usage palliatif dans les pharmacies. Michel Kohl, secrétaire de l’Association des unions de pharmaciens (AUP), répond: «Les patients en soins palliatifs doivent souvent prendre leurs médicaments sous forme d’ampoules.