article abonné offert

ARLON - Enseignement

Quatre enseignants, « le strict minimum »

Quatre enseignants, « le strict minimum »

Jean-Marie Triffaux, échevin de l’Enseignement: «La Ville d’Arlon a engagé un enseignant supplémentaire pour une durée d’un mois sur fonds propres.» ÉdA

Selon l’échevin Triffaux, un minimum de quatre enseignants de plus est nécessaire pour faire face à l’intégration des enfants du centre de Stockem.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 46 des 240 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?