TELEVISION

Le divan et les larmes d’Hanouna

Ce sont deux enfants de la télé qui se retrouvent sur France 3. L’intervieweur Marc-Olivier Fogielet l’interviewéCyril Hanouna.

Ce soir, dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, vous allez voir Cyril Hanouna comme vous ne l’avez jamais vu. Après avoir reçu Jean d’Ormesson, Jean-François Copé ou Béatrice Dal, c’est le trublion du PAF français qui vient se confesser sur le fauteuil rouge. Et comme la bande-annonce de l’émission l’a dévoilé la semaine dernière, Cyril Hanouna a versé quelques larmes au moment où il voit une photo de sa grand-mère. «Avant ce moment-là, il est dans un registre où il a du mal à parler de lui, explique Marc-Olivier Fogiel dans Médias le Mag, repris sur le site PurePeople. Il est dans un registre de protection, très fermé. Et ça a duré. […] Et il y a eu ce moment qui est un moment de bascule, et soudain, il se montre tel qu’il est. Il baisse la garde

On ne connaît pas tous les sujets abordés, mais celui de l’argent sera évoqué. Pour la première fois, Cyril Hanouna évoquera le contrat faramineux signé avec le groupe Canal + (250 millions d’euros sur cinq ans). «Ce qui m’intéressait, c’est comment lui, qui vient d’un milieu modeste, déraciné, vit aujourd’hui l’opulence. […] Il a fait de la télévision parce que c’est un enfant de la télé. Il a cette passion. Avec ça, il gagne beaucoup d’argent, mais il ne fait pas de la télé pour l’argent. Il fait de la télévision pour des bonnes raisons et il est sincère là-dessus.»

Marc-Olivier Fogiel juge que cette émission est réussie car «on comprend quelque chose, on a des réponses à des questions».

France 3, 23.10