article abonné offert

« Je cherche l’apaisement »

Georges Ledent, le propriétaire, n’est évidemment pas du même avis que l’échevin. L’impact paysager est, selon lui, tout relatif: «Le traceur ne sera visible que du milieu du chemin de remembrement à l’arrière de ma propriété.